Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Priène, Milet et Didymes

n) Milet _36.JPG

Il me paraissait comme une évidence de traiter ces sites antiques dans le même post. D'une part parce que la Cité-Etat de Priène, beaucoup plus modeste en taille (mais religieusement très importante), se trouve à moins de 15km de Milet, mais surtout d'autre part parce que ces deux villes étaient des ports parmi les plus importants d'Asie Mineure, alors que le rivage Égéen se retrouve maintenant à 15km de l'une, et à 7km de l'autre !

158.jpg

C'est le Méandre qui fut la cause de ces changements majeurs : ce fleuve (qui se nomme aujourd'hui Büyük Menderes, en turc, et qui, en passant, à donné le nom commun que nous connaissons tous), n'a cessé en effet de déverser depuis 3000 ans son limon dans une plaine devenue incroyablement fertile. Si ces deux cités se battirent pendant des siècles contre ce fléau, c'est le Méandre qui finit par gagner et leur fit perdre ports et puissance, les reléguant au milieu du moyen âge à un rôle d'importance mineure.

Ces deux cités n'eurent d'ailleurs pas à se battre que contre la nature ! Comme pratiquement toutes les autres cités-états d'Asie Mineure, elles durent constamment subir durant leur longue histoire les assauts (et la domination, parfois même la destruction) de rivales grecques (Athènes, Sparte, la Thrace, la Lydie, etc...), mais également Perses ou Séleucides, jusqu'au Ptolémée d’Égypte qui s'aventurèrent également dans la région !

 

 

Priène, à la fois la plus petite cité des deux, mais aussi la première affectée par les errements du Méandre, fut vite désertée (de nombreux habitants rejoignant Milet). C'est pourquoi, du point de vue des archéologues, Priène reste l'un des plus bel exemple de cité grecque restée "dans son jus".

m) Priène _17.JPG

Le théâtre de Priéne pouvait accueillir presque l'ensemble de sa population, soit environ 5000 personnes

m) Priène _42.JPG

Le temple d'Athéna Polias à Priène

m) Priène _29.JPG

Le Bouleutérion de Priène (siège de l'Assemblée des citoyens)

 m) Priène _01.jpg

Une coupe de la ville de Priène : chaque maison avait une arrivée d'eau et le tout à l'égout ! 

La cité que nous découvrons aujourd'hui, accrochée sur les pentes du Mont Mycale, date du 4e siècle avant J.C.

 

 

Milet, forte de ses quatre ports aujourd'hui disparus, était l'une des villes les plus puissantes d'Asie Mineure, qui créa plus de 80 colonies autour de la Mer Noire et de la Mer de Marmara (dont probablement Byzance).

n) Milet _04.JPG

Le Théâtre est pour ainsi dire l'unique monument debout à Milet. Sa largeur de 140 mètres en fait l'égal de celui d’Éphèse et l'un donc l'un des deux plus grands d'Asie Mineure.

n) Milet _19.JPG

La cité ne nous offre malheureusement aujourd'hui que trop peu de vestiges de ce glorieux passé, si ce n'est toutefois (comme presque à chaque fois), un impressionnant théâtre de près de 20 000 places. Évêché au début de l’ère chrétienne, elle fut habitée jusqu'à l'époque byzantine.

Milet6.jpg

Pour s'imaginer la splendeur de la cité, il suffit d'admirer la magnifique porte d'entrée de l'un des trois marché de Milet. Cette porte monumentale, comme beaucoup d'autres élément de Priène et de Milet se trouve aujourd'hui au Musée de Pergame à Berlin.

n) Milet _48.jpg

 

 

Didymes n'était pas une cité à proprement parler. Elle était surtout le siège de l'Oracle dans le Temple d'Apollon. Si le lieu était vénéré depuis déjà plusieurs siècles, c'est sous Alexandre le Grand, vers 330 avant J.C. qu'on commencé les travaux du gigantesque temple-sanctuaire. Haut comme un immeuble de 8 étages, il n'a malheureusement jamais été terminé, même si 72 colonnes furent élevées sur les 120 initialement prévues et n'a jamais eu le temps non plus de recevoir une toiture...

o) Didymes et Menderes_21.JPG

Terminé, il aurait sans nul doute figuré dans la liste des sept ou huit Merveilles du Monde antique, à l'instar du temple d'Artemis à Ephèse...

o) Didymes et Menderes_61.JPG

 Reconstitution du Temple d'Apollon

 

 

Le Lac Bafa, de 15km de long, est tout ce qu'il reste de la mer d'origine. On y trouvait la cité grecque d'Héraklée dont il ne reste pratiquement rien...

p) Lac Bafa et Héraklée_09.JPG

 

 

Voici un  site exceptionnel qui vous racontera dans le menu toute l'histoire de ces cités Ionennes

 

 

 

Et enfin l'album Priène, Milet et Didymes

Commentaires

  • Merci Patrick pour ces quatre derniers articles et les photos qui les accompagnent !

  • éclairée et ravie... voir et apprendre, merci Pat....

Les commentaires sont fermés.