Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mosquée d'Istanbul

  • La très byzantine mosquée Kalenderhane

    07.jpg

    Il y a bien longtemps se trouvait là des thermes romains, adossés sur les derniers arcs à l'est de l’Aqueduc de Valens. Ce sont sur les ruines de ces bains que furent édifiées une, puis deux églises (au 6e et 7e siècle) et enfin une troisième, vers 1197-1203 sur une partie des vestiges de la seconde. 

    En 1204, suite à la prise de Constantinople par les croisés et la proclamation de l'éphémère Empire latin d'orient (il durera moins de 60 ans !), l'église et ses dépendances monastiques seront attribuées aux moines franciscains.

    Je voudrais revenir un instant sur cette date fatidique de 1204, car c'est elle qui marque réellement la fin de l'Empire romain d'orient (ou byzantin) En effet, si ce sont les ottomans qui porteront le coup de grâce à la prestigieuse cité en 1453, ce sont bien des croisés (avec des manœuvres en sous main de la République de Venise), tous de bons chrétiens donc, qui ont perverti l'esprit initial de la croisade et se sont retournés contre d'autres chrétiens !

    Quand les empereurs byzantins récupèrent la ville en 1261, elle n'est plus que l'ombre d'elle même ! Vidée de ses richesses et d'une grande partie de sa population, elle ne retrouvera jamais sa puissance et deviendra une proie facile pour Mehmet II le Conquérant...

    02.jpg

    Lire la suite

  • La Mosquée du Grand Amiral Kiliç Ali Pasha, né Giovanni Dionigi Galeni...

    01.jpg

    Ce superbe complexe (incluant un hammam, une medersa, un türbe ainsi qu'une magnifique fontaine rajoutée en 1732 par Mahmud I, fut construit entre 1580 et 1587 ; Ce sera l'un des derniers projets d'envergure entrepris, à plus de 90 ans, par le grand Mimar Sinan.

    Si la renommée de cet ensemble somptueux, digne d'un membre de la famille régnante, est due en partie à son concepteur, elle l'est tout autant par l'origine de son commanditaire, Giovanni Dionigi Galeni, un Italien, né pauvre en 1519 dans un petit village de Calabre ! 

    52.jpg

    Lire la suite

  • La Mosquée Mihrimah Sultan à Üsküdar

    27.jpg

    Cette mosquée, située du côté asiatique d'Istanbul, dans le quartier d'Üsküdar, m'est particulièrement familière puisque je l’aperçois tous les matins en prenant mon café ; et même d’ailleurs en ce moment où j'écris ces quelques lignes !

    Bon d'accord, elle se trouve tout de même 2,2 km de mon canapé, de l'autre côté du Bosphore, mais je ne peux la manquer, édifiée si près de la rive qu'on l'appelle également Iskele Camii (la mosquée de l'embarcadère).

    Dessinée par Mimar Sinan (eh oui, encore lui !) à la demande de la princesse Mihrimah (fille bien-aimée de Soliman et de Roxelane) qui en a ordonné et financé la construction, la mosquée a été édifiée entre les années 1543 et 1548.

    IMG11838.jpg

     Voir l'album ICI

    IMG14037.jpg

    Il suffit d'un simple coup d’œil sur un plan pour réaliser l'originalité de cette mosquée au plan rectangulaire, délicatement posé sur sa terrasse surélevée, et dont le large double portique abrite une fontaine en marbre ainsi que la base des deux minarets. 

    54.jpg

  • La Mosquée Laleli

    35.jpg

    A deux stations de tram du Grand Bazar, un peu à l'abri des regards, s'élèvent cette très jolie mosquée impériale voulue par Mustafa III, sultan Ottoman de la seconde partie du 18e siècle (il régna 16 années, de 1757 à 1774).

    On y trouve d'ailleurs en premier lieu, donnant sur la rue, son "turbe" (mausolée), décoré de magnifique carreaux d'Iznik. Ce dernier abrite également le cercueil son fils Selim III ainsi que ceux d'autres membres de la famille impériale...

    Cette mosquée est assez différente (et plus modeste) des très classiques "Sultanahmet" ou "Sulemaniye", en cela qu'elle est bâtie sur une terrasse dont le sous-sol abrite des magasins (dont les loyers servaient à financer le complexe), et d'autre part parce qu'elle s'inscrit dans un style plutôt baroque, en pierre et brique rouge.

    On accède à la cour par deux impressionnantes volées d'escalier, au nord et à l'ouest, alors qu'une galerie couverte, en pente, mène jusqu'à l'entrée Est ! 

     

    L'album photo se trouve ICI

     

    24.jpg

  • La Mosquée Molla Çelebi, l'oeuvre ultime de Sinan

    13.jpg

    Mimar Sinan fut l'un des plus prestigieux architectes de son temps, mais surtout le plus grand de l'histoire ottomane. Son génie reste inversement proportionnel à la  taille de son modeste mausolée qui s'élève à moins de deux cents mètres de celui de Soliman le Magnifique !

    D'origine chrétienne, enrôlé de force dans l'armée dès son plus jeune âge et convertis à l'Islam (dans le cadre du "Devchirmé"), formé pour devenir ingénieur, Mimar Sinan participera la première moitié de sa vie à de très nombreuses campagnes militaires, de l'Autriche à l'Egypte, en passant par l'Iran, l'Irak et la Syrie, avant d'enfin se consacrer pleinement à l’architecture. Il construira son premier pont à presque 40 ans ! 

    14.jpg

    Lire la suite

  • La Mosquée Şehzade Mehmet

    33.jpg

    La Mosquée du Prince Şehzade Mehmet est située dans le quartier de Beyazit. Elle fût construite entre 1543 et 1548 sur ordre de Soliman le Magnifique afin de commémorer la disparition de son fils aîné, Şehzade Mehmet, âgé alors de 21 ans.

    Cette superbe et élégante mosquée sera le premier complexe impérial réalisé par l’architecte Mimar Sinan et reste considéré aujourd'hui comme l'un de ses premiers chefs d'oeuvre !

    Il aura ensuite vite l'idée d’édifier (à peine deux ans plus tard !) un édifice bien plus imposant, la fameuse "Sulemaniye".

    50.jpg

    Lire la suite

  • La magnifique mosquée de la Faculté de théologie de l'Université de Marmara (Ilahiyat Camii)

    46.jpg

    Si l'intitulé de ce post ne vous à pas encore fait fuir :), je vous propose de découvrir aujourd'hui une mosquée qui sort vraiment de l'ordinaire, de par sa conception, mais aussi de par sa réalisation en acier, verre et béton armé. Elle se trouve sur les hauteurs d'Usküdar, du coté asiatique d'Istanbul...

    07.jpg

    Lire la suite

  • La Mosquée Fatih ou Mosquée du Conquérant

    00.jpg

    Mehmed II, septième sultan de l'Empire ottoman, vient d'avoir vingt et un an quand il conquiert Constantinople, jusqu'alors capitale de l'Empire byzantin. C'est de ce fait d'arme que lui vient son surnom de "Fatih" (le vainqueur, le conquérant), nom que l'on donne également aujourd'hui au district d'Istanbul inclut à l'intérieur des Murailles dites de Théodose et qui correspondent tout simplement aux limites de la Constantinople du temps de la Conquête.

    C'est sous le règne de Mehmed II que sera donc érigée la première des mosquées impériale ottomane de la nouvelle capitale. Le choix de l’architecte Atik Sinan se porte dès 1461 sur un emplacement au sommet d'une colline, compatible avec l'ambitieux projet à la gloire de son maître (320 mètres de côté, soit environ 100 000 m² de bâtiments, cours et jardins) ; il décide alors pour ce faire de raser l'Église des Saints-Apôtres, construite au 6e siècle et fort mal en point. Cette dernière, seconde plus grande église de la ville (après Sainte-Sophie) était également la principale nécropole des empereurs et impératrices Byzantins.

    39.jpg

    Lire la suite

  • La Mosquée Mihrimah d'Edirnekapı, ou quand Mimar Sinan fait entrer la lumière !

    31.jpg

    On trouve malheureusement trop peu d'information sur l'origine de cette imposante mosquée dédiée à Mihrimah, fille chérie et unique enfant de Roxelane et de Soliman le Magnifique.

    En effet, quand commence la construction de cet édifice, en 1563, cela fait déjà quinze ans que s'élève une autre mosquée "Mihrimah" à six kilomètres à vol d'oiseau de là, sur les quais d'Üsküdar.

    06.jpg

    Lire la suite

  • Le Monastère du Christ Pantocrator

    20.jpg

    Le monastère du Christ Pantocrator a été fondé au 12e siècle par l'empereur Jean II Comnène et par son épouse, Irène de Hongrie.

    Architecturalement, il en subsiste aujourd'hui un ensemble de trois églises parallèles, parfaitement accolées les unes avec les autres : l'église du Christ Pantocrator, située au sud, fut construite la première ; l'église de la Vierge Miséricordieuse fut édifiée ensuite, quelques mètres plus au nord ; enfin, l'église de Saint-Michel-Archange vint occuper la place laissée vacante entre les deux premières !

    02.jpg

    Lire la suite

  • La Mosquée de Soliman le Magnifique (Süleymaniye Camii)

    Ce même jour, l'an dernier, la capitale était totalement paralysée par un évènement neigeux exceptionnel (voir ici). C'est dire que je n'ai pas boudé mon plaisir d'aller re-découvrir la Sülemaniye sous un radieux soleil et 14° ! De plus c'est sans doute en hiver qu'elle apparait sous ses plus beaux atours, les frondaisons ne cachant rien de ce joyau de l'architecture ottomane classique.

    04.jpgAutant le dire tout de suite, cette mosquée impériale construite par Minar Sinan entre 1550 et 1557 pour Soliman Ier le Magnifique n'a en fait que peu d'égale à Istanbul, en terme de magnificence ou d'aboutissement architectural. La Mosquée Bleue, autre chef d’œuvre de l'art islamique sera édifiée cinquante ans plus tard par un élève du même Sinan...

    Lire la suite

  • L'Église des Saints-Serge-et-Bacchus, ou la Petite Sainte-Sophie

    Petite Sainte Sophie_7.jpg

    La construction de cette église, consacrée aux Saints Serge et Bacchus, fut décidée par l'Empereur Justinien en 527. L'édifice préfigure sans doute ce qu'allait devenir la "grande" Sainte-Sophie, chef d’œuvre de l'art byzantin, bâtie à partir de 532 par le même Justinien sur les ruines de précédentes églises.

    Lire la suite