Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pat l'expat à Istanbul

  • L'église Saint-Georges du Patriarcat Œcuménique de Constantinople

    25.jpg

    Le Trône Œcuménique de Constantinople est le premier siège ecclésial de l’Église Orthodoxe ; son histoire remonte à l'heure des toutes premières communautés chrétiennes.

    Selon la tradition, Saint-André, l'apôtre qui prêchait l'évangile dans cette partie de l'Asie Mineure, fonda en l'an 36 une église sur les rivages du Bosphore, dans une ville qui s’appelait alors Byzance...

    L'actuel patriarche, Bartholomée Ier, serait donc ainsi le 270e successeur de Saint-André.

    16.jpg

    Lire la suite

  • 10 novembre, 9 heures 05, l'émouvant hommage à Atatürk !

    20181110_083545.jpg

    Les 10 novembre à 09h05, toutes les sirènes de Turquie résonnent d'une même voix. D'un coup d'un seul la vie s'arrête ; brusquement ; les piétons (à part quelques touristes égarés) se figent dans les rues, les conducteurs stoppent leur moteur et descendent des véhicules !

    C'est un pays entier qui s'immobilise alors, deux minutes durant, afin de rendre hommage au "Père de la Nation", décédé le 10 novembre 1938.

     

     

    Dolmabahce _05.jpgA Istanbul, autour du Palais de Dolmabahçe, c'est une cohue monstre ; les abords de la dernière demeure du fondateur et premier président de la République de Turquie sont noirs de monde ; une très longue attente commence alors pour ceux qui souhaiteraient se recueillir quelques instants au pied du lit où Mustafa Kemal Atatürk rendit son dernier souffle.

    20181110_093459.jpg

    10 novembre 2018

    20181110_083900.jpg

  • Les Îles des Princes

    z avec Stéphane 38.jpg

    L'archipel des Îles des Princes se situe en Mer de Marmara, à 15-20 km de la Corne d'Or, mais à seulement 4 km de la rive asiatique.

    Les îles servirent tout au long de la période byzantine (mais également ottomane) de prisons dorées aux membres déchues des familles impériales ainsi qu'aux aristocrates disgraciés. Ces derniers se retiraient généralement dans des monastères dont une dizaine subsistent de nos jours aux cotés d'églises, de mosquées et de synagogues...

    z avec Stéphane 40.jpg

    Lire la suite

  • De Tahtalı à Chimera, en passant par Phaselis et Olympos

    23) Olympos 06.JPG

    Avant-dernière étape avant la fin de ce petit voyage.

    D'abord prendre le téléphérique pour accéder au sommet du Mont Tahtalı (Tahtalı Dağı), un des plus hauts sommets de la partie occidentale des Monts Taurus avec ses 2365 mètres d'altitude : Virée coûteuse, si il en est, et sans vraiment grand intérêt : 33 euros pour un aller-retour classique, jusqu'à 51 euros pour le "sunset ticket" !

    21) Tahtalı Dağı 01.jpg

    Lire la suite

  • Le Monastère du Christ Pantocrator

    20.jpg

    Le monastère du Christ Pantocrator a été fondé au 12e siècle par l'empereur Jean II Comnène et par son épouse, Irène de Hongrie.

    Architecturalement, il en subsiste aujourd'hui un ensemble de trois églises parallèles, parfaitement accolées les unes avec les autres : l'église du Christ Pantocrator, située au sud, fut construite la première ; l'église de la Vierge Miséricordieuse fut édifiée ensuite, quelques mètres plus au nord ; enfin, l'église de Saint-Michel-Archange vint occuper la place laissée vacante entre les deux premières !

    02.jpg

    Lire la suite

  • Arycanda, la tête dans les nuages, et Limyra, les pieds dans l'eau

    19) Arycanda 29.JPG

    Arycanda, c’est au moins mille ans d’histoire ! ; Au moins mille ans parce que les plus anciens vestiges sont datés du 6e siècle av. J.C et que les plus récents datent, eux, du 6e siècle de notre ère ; de l’époque byzantine...

    Et ce n'est pourtant là qu'un minimum, parce que le nom même d’Arycanda, d’origine assurément anatolienne, ferait plutôt remonter l’occupation du site au 2e millénaire av. J.C !

    19) Arycanda 09.JPG

    Lire la suite

  • La Tour de Léandre

    06.jpg

    La tour de Léandre se situe sur un tout petit îlot du Bosphore, entre la rive européenne et la rive asiatique d’Istanbul.

    La première tour fut construite en 408 avant J-C par le général grec Alcibiade afin de contrôler les navires qui circulaient dans le détroit du Bosphore. C’était aussi le point de contrôle entre les villes de Byzance et de Chrysopolis, l'actuelle Üsküdar.

    01.jpg

    Lire la suite

  • Myre en Lycie, la véritable patrie du Père Noël

    16)  L'Eglise St Nicolas de Myre 39.jpg

    Le sarcophage où auraient reposé le corps du saint avant la translation de ses reliques
    à Bari est aujourd'hui protégé par une plaque en 
    plexiglas

     

    14) Kas 23.jpgDerrière tous les Baba Nöel (comme on dit ici, en Turquie), Santa Claus, Sinterklaas, Kleeschen, Nikolaus et autre Nicholas se cache à l'origine un seul et unique homme : Nicolas de Myre !

    Devenu depuis Saint patron (entre autres) des enfants, des mariniers, des avocats, des prisonniers, des marchands, des célibataires (!), de Fribourg, de la  Lorraine et de la Russie, ses reliques attirent depuis des siècles les pèlerins du monde entier, ici à Myre, puis à Bari en Italie ou encore à Saint-Nicolas-de-Port, dans l'est de la France...

    C'est aujourd'hui par bus entiers en provenance d'Antalya (à 150km) que les touristes Russes se pressent dès l'ouverture du site, ce qui fait que la visite manque parfois malheureusement d'un peu de sérénité :)

    16)  L'Eglise St Nicolas de Myre 42.jpg

    Lire la suite

  • Kaş et Kalkan

    14) Kas 21.jpg

    Kaş et Kalkan, c'est un peu copier-coller.

    Si elles n'ont pas tout à fait la même taille (Kaş est plus grande) et les mêmes aficionados (Kalkan est plus "british"!), rien ne les différencie vraiment. Ce sont en quelques sorte les "Saint-Trop" de la côte lycienne, toute proportion gardée...

    Tout les matins, les "gulets" quittent les quais vers 10h en direction de spots plus sublimes les uns que les autres, et reviennent le soir entre 16h et 17h décharger leur lot de touristes, ravis et bronzés ! 

    Le soir, c'est resto et drinks en terrasse jusqu'au bout de la nuit...

    Entre les deux villages, la superbe plage de Kaputaş, la plus courue à des kilomètres à la ronde !

    13) Kaputas Plaji_5.JPG

    L'album Kaş et Kalkan est ICI

  • Xanthos, Létôon et Patara

    09)  Xantos 16.jpg

    La vallée du fleuve Eşen Çayı (Xanthe) nous offre, sur quelques dizaines de kilomètres, un excellent concentré des différents types de cités que les Lyciens édifièrent, d'ailleurs très rarement loin de la côte : d'abord, Tlos et Pinara (voir le post précédent), dominant la plaine depuis leur éperon rocheux, ou la mystique Létôon et l’intrépide Xanthos, tapis au fond de la vallée.

    Quant à Patara, c'était avant tout un port maritime florissant...

    Lire la suite

  • Les antiques cités de Tlos et Pinara

    07) Tlos 13.JPG

    On découvre Tlos au sommet de la montagne, coiffée d'une acropole qui domine la plaine. Les Ottomans y ajouterons plus tard la forteresse !

    De nombreuse tombes lyciennes  sont creusées dans l'éperon rocheux, dont celle, d'après la mythologie grecque, de Bellérophon, petit-fils de Sisyphe, maître de Pégase (le cheval volant) et accessoirement pourfendeur de la Chimère ! Rien que ça !

    Ici et là, quelques sarcophages ...

    Lire la suite