Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'église Saint-Georges du Patriarcat Œcuménique de Constantinople

    25.jpg

    Le Trône Œcuménique de Constantinople est le premier siège ecclésial de l’Église Orthodoxe ; son histoire remonte à l'heure des toutes premières communautés chrétiennes.

    Selon la tradition, Saint-André, l'apôtre qui prêchait l'évangile dans cette partie de l'Asie Mineure, fonda en l'an 36 une église sur les rivages du Bosphore, dans une ville qui s’appelait alors Byzance...

    L'actuel patriarche, Bartholomée Ier, serait donc ainsi le 270e successeur de Saint-André.

    16.jpg

    Lire la suite

  • 10 novembre, 9 heures 05, l'émouvant hommage à Atatürk !

    20181110_083545.jpg

    Les 10 novembre à 09h05, toutes les sirènes de Turquie résonnent d'une même voix. D'un coup d'un seul la vie s'arrête ; brusquement ; les piétons (à part quelques touristes égarés) se figent dans les rues, les conducteurs stoppent leur moteur et descendent des véhicules !

    C'est un pays entier qui s'immobilise alors, deux minutes durant, afin de rendre hommage au "Père de la Nation", décédé le 10 novembre 1938.

     

     

    Dolmabahce _05.jpgA Istanbul, autour du Palais de Dolmabahçe, c'est une cohue monstre ; les abords de la dernière demeure du fondateur et premier président de la République de Turquie sont noirs de monde ; une très longue attente commence alors pour ceux qui souhaiteraient se recueillir quelques instants au pied du lit où Mustafa Kemal Atatürk rendit son dernier souffle.

    20181110_093459.jpg

    10 novembre 2018

    20181110_083900.jpg

  • Les Îles des Princes

    z avec Stéphane 38.jpg

    L'archipel des Îles des Princes se situe en Mer de Marmara, à 15-20 km de la Corne d'Or, mais à seulement 4 km de la rive asiatique.

    Les îles servirent tout au long de la période byzantine (mais également ottomane) de prisons dorées aux membres déchues des familles impériales ainsi qu'aux aristocrates disgraciés. Ces derniers se retiraient généralement dans des monastères dont une dizaine subsistent de nos jours aux cotés d'églises, de mosquées et de synagogues...

    z avec Stéphane 40.jpg

    Lire la suite