Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pat l'expat à Istanbul - Page 3

  • La Citerne de Philoxenos (ou de Binbirdirek : les 1001 colonnes)

    15.jpg

    La Citerne de Philoxenos ou de Binbirdirek (qui signifie en turc mille et une colonnes) est une citerne souterraine construite par Constantin vers 330 et qui était située entre le forum du même Constantin (voir ce post) et l’Hippodrome de Constantinople (voir celui-ci). C’était la deuxième plus grande de la capitale, après la fameuse Citerne Basilique qu'à peine trois cents mètres séparent (les deux étaient d'ailleurs raccordées !).

    31.jpg

    Lire la suite

  • La Mosquée Mihrimah d'Edirnekapı, ou quand Mimar Sinan fait entrer la lumière !

    31.jpg

    On trouve malheureusement trop peu d'information sur l'origine de cette imposante mosquée dédiée à Mihrimah, fille chérie et unique enfant de Roxelane et de Soliman le Magnifique.

    En effet, quand commence la construction de cet édifice, en 1563, cela fait déjà quinze ans que s'élève une autre mosquée "Mihrimah" à six kilomètres à vol d'oiseau de là, sur les quais d'Üsküdar.

    06.jpg

    Lire la suite

  • Le tekke-musée Mevlâna de Galata

    49.jpg

    Afin de compléter le précédent post, je souhaitais vous présenter le Musée Mevlâna du Tekke de Galata.

    Le tekke est le nom que l'on donne en Turquie (et dans quelques pays de l'ex-Empire Ottoman") à un établissement religieux de type "monastère" dans lequel on retrouve notamment, en plus des espaces réservés au logement et à l'éducation des novices, une salle de prière et un "semahane", la grande salle où se déroule la cérémonie du "sema".

    Le Tekke de Galata, fondé en 1491, est le plus ancien d'Istanbul et fût dès son origine destiné à la confrérie des derviches tourneurs. Détruit par deux fois (lors du tremblement de terre de 1509, puis par un incendie en 1766), il fut reconstruit dans le style baroque de l'époque, même si l'aspect extérieur reste résolument sobre.

    52.jpg  

    Lire la suite

  • Pergé la belle...

    00.JPG

    De tous les sites antiques qui se trouvent autour d'Antalya, c'est sans doute Pergé qui offre les ruines les plus complètes : d'abord un magnifique théâtre (ré-ouvert depuis peu), un stade aux gradins soutenus par de larges arcades (sous lesquelles officiaient des commerçants), une entrée monumentale avec ses deux tours, une vaste agora, deux basiliques, une large avenue agrémentée en son centre de bassins en eau courante, un palestre et des thermes, une acropole et bien d'autres merveilles !

    05a.jpg

    Lire la suite

  • L’inexpugnable Termessos

    07) Termessos en Pisidie _35.jpg

    Termessos, perchée sur son rocher, est une cité vraiment unique ! Au point qu'on se demande tout au long de la visite ce qui a bien pu pousser des hommes à venir s'établir ici ! D'accord !, pour ce qui est du point de vue défensif, il n'y a pas photo, mais que de contraintes ces derniers ont dû surmonter pour s'installer et de persévérance pour s'y maintenir...

    Si un séisme porta le coup de grâce en 518, détruisant l’aqueduc qui approvisionnait la ville en eau, c'est la peste de 541 qui signa l'arrêt de mort de Termessos, l'une des rares cité à avoir résisté avec bravoure aux assauts d'Alexandre le Grand, quelques 900 ans plus tôt.

    07) Termessos en Pisidie _52.jpg

    Lire la suite

  • Antalya, sa vieille-ville, son musée

    05) Musée _02.jpg

    Les chutes de Düden se jettent... dans la mer !

    Autant vous le dire d'emblée, si la découverte d'Antalya n'était pas vraiment à mon agenda, cela restait pourtant le meilleur endroit pour rayonner alantour, d'Aspendos à Sidé, et de Pergé à Termessos.

    Il faut dire que j'avais de la ville une image plutôt négative (et malheureusement en partie justifiée) : celle d'une riviéra surpeuplée six mois de l'année par neuf millions de touristes accro au "all inclusive" proposé par des dizaines de ressorts gigantesques dont les piscines sont parfois justes hollywoodiennes !

    04) Antalya 02.jpg

    La porte d'Hadrien, 2e siècle

    Lire la suite

  • Aspendos et Sidé, cités de Pamphylie

    02) Aspendos 18.JPG

    Théâtre d'Aspendos

    Avec Pergé et Attalia (Antalya), Aspendos et Sidé font partie des principales cités de l'ancienne Pamphylie, cette petite région côtière longue de 120 km et large de 50 km coincée alors entre la Cilicie à l'est, la Lycie à l'ouest et les Monts Taurus au nord. Elle est baignée au sud par la Méditerranée, dont Sidé et Attalia furent jadis des ports riches et prospères.

    02) Aspendos 09.jpg

    Pont seljoukide d'Aspendos

    Lire la suite

  • L'église Saint-Georges du Patriarcat Œcuménique de Constantinople

    25.jpg

    Le Trône Œcuménique de Constantinople est le premier siège ecclésial de l’Église Orthodoxe ; son histoire remonte à l'heure des toutes premières communautés chrétiennes.

    Selon la tradition, Saint-André, l'apôtre qui prêchait l'évangile dans cette partie de l'Asie Mineure, fonda en l'an 36 une église sur les rivages du Bosphore, dans une ville qui s’appelait alors Byzance...

    L'actuel patriarche, Bartholomée Ier, serait donc ainsi le 270e successeur de Saint-André.

    16.jpg

    Lire la suite

  • 10 novembre, 9 heures 05, l'émouvant hommage à Atatürk !

    20181110_083545.jpg

    Les 10 novembre à 09h05, toutes les sirènes de Turquie résonnent d'une même voix. D'un coup d'un seul la vie s'arrête ; brusquement ; les piétons (à part quelques touristes égarés) se figent dans les rues, les conducteurs stoppent leur moteur et descendent des véhicules !

    C'est un pays entier qui s'immobilise alors, deux minutes durant, afin de rendre hommage au "Père de la Nation", décédé le 10 novembre 1938.

     

     

    Dolmabahce _05.jpgA Istanbul, autour du Palais de Dolmabahçe, c'est une cohue monstre ; les abords de la dernière demeure du fondateur et premier président de la République de Turquie sont noirs de monde ; une très longue attente commence alors pour ceux qui souhaiteraient se recueillir quelques instants au pied du lit où Mustafa Kemal Atatürk rendit son dernier souffle.

    20181110_093459.jpg

    10 novembre 2018

    20181110_083900.jpg

  • Les Îles des Princes

    z avec Stéphane 38.jpg

    L'archipel des Îles des Princes se situe en Mer de Marmara, à 15-20 km de la Corne d'Or, mais à seulement 4 km de la rive asiatique.

    Les îles servirent tout au long de la période byzantine (mais également ottomane) de prisons dorées aux membres déchues des familles impériales ainsi qu'aux aristocrates disgraciés. Ces derniers se retiraient généralement dans des monastères dont une dizaine subsistent de nos jours aux cotés d'églises, de mosquées et de synagogues...

    z avec Stéphane 40.jpg

    Lire la suite